Trouvez lequel de vos amis Facebook partage des fake news

Dérangés par l’histoire sans fin des fake news sur les réseaux sociaux ? Vous pouvez d’ores et déjà utiliser le nouveau Fil d’Actualités de Facebook pour identifier lesquels parmi vos amis sont occupés à partager des informations incorrectes ou, tout simplement, inadéquates et, ce faisant, les replace dans le camp du véridique.

Le, lancée mardi dernier pour les utilisateurs US, n’est en fait qu’une extension d’une vieille mise-à-jour que Facebook teste depuis octobre 2017.

Si la nouvelle option est arrivée jusqu’à vous, vous n’aurez pas de difficulté à la trouver – lorsque vous descendez l’ascenseur de pages sur le Fil d’Actualité de votre profil, de nouvelles publications vont apparaître avec un « i » au-dessus et à droite de la ligne de titre. Clickez dessus et vous aurez des infos supplémentaires au sujet de l’article en question : des données sur l’éditeur, quelques articles en relation, une carte montrant où l’article a été partagé et, finalement, une liste des amis qui l’ont partagé.

Ce petit plus d’info devient particulièrement utile lorsque vous êtes constamment bombardé de fake news par l’un de vos amis Facebook. Si vous voyez les mêmes noms qui apparaissent sur la liste des diffuseurs les plus repris, vous aurez peut-être envie de le prévenir ou, plus simplement, de le supprimer de votre liste d’amis (mais, de grâce, évitez de le/s harceler ou de le/s ridiculiser en public).

Vidéo : https://www.facebook.com/facebook/videos/10157254148271729/

Bien évidemment, l’inverse s’applique aussi -vous pourrez voir lesquels parmi vos amis partage du contenu de qualité susceptible de vous intéresser.

Facebook dit aussi avoir commencé à tester une fonction qui permettra à certains utilisateurs de taper le nom d’un auteur dans Articles Instantannés et de recevoir des informations complémentaires, notamment en provenance des pages Wikipedia, leurs articles les plus récents, ainsi qu’un bouton afin de les suivre sur leur page ou sur leur profile. Cette info ne sera visible que si les éditeurs ont autorisé que l’auteur soit taggé sur leurs sites, et sera, elle aussi, uniquement disponible pour une petite minorité d’utilisateur US.

Article de STAN SCHROEDER, traduit par José Camarena depuis le site : mashable.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

X