Opera lance Touch, son nouveau navigateur pour Smartphone

  • Complément de son frère le navigateur pour ordinateur, l’Opera Touch, lancé la semaine dernière et très bientôt disponible pour IOS a été conçu pour aider l’utilisateur à surfer tout en se déplaçant -sans nécessité de gymnastique des doigts ou d’utiliser les deux mains. Ainsi, Opera Touch propose la recherche rapide sur le Web et permet de naviguer facilement à une seule main : le bouton d’action rapide, toujours disponible sur l’écran du navigateur, vous donne un accès direct à la recherche instantanée. Vous pouvez également maintenir et faire glisser le bouton pour basculer vers vos onglets les plus récents, recharger, fermer ou envoyer l’onglet en cours à votre ordinateur. Lorsque vous lancez Opera Touch, le navigateur est prêt instantanément à la recherche sur le Web. Commencez simplement à taper ou utilisez la recherche vocale. Lorsque vous trouvez un code QR, utilisez simplement l’appli pour l’analyser et accéder au site associé. Vous pouvez aussi utiliser Opera Touch pour scanner le code-barres sur un produit afin de le rechercher en ligne.

Créez votre propre flux de trouvailles en ligne

Utilisez Opera Touch avec le navigateur Opera de votre ordinateur pour une navigation unifiée entre vos appareils. Connecter votre téléphone à votre PC n’a jamais été aussi simple. Il suffit de lancer le navigateur Opera sur votre PC et de scanner le code QR affiché avec Opera Touch. Pas de connexion par mot de passe ni de compte requis. Vous pouvez maintenant vous envoyer à vous-même des liens, des vidéos et des notes en un seul clic et ils seront affichés sur tous vos appareils.

Enfin, les deux plus -au-delà d’une rapidité encore accrue, de la synchronisation avec l’ordinateur grâce au Flow et à la reconnaissance des Codes QR, Opera Touch dispose d’un bloqueur de publicité qui bloque toute publicité intrusive et utilise les dernières technologies Web pour vous protéger. Les données que vous envoyez dans Flow sont entièrement cryptées de bout en bout. Le navigateur offre également la protection Opera contre le cryptojacking, ce qui réduit le risque de surchauffe de votre mobile ou d’épuisement de la batterie lorsque vous naviguez sur le Web.

Mais, comme rien ne pouvait être parfait, lors de mes tests, j’ai pu remarquer que le navigateur était bien prêt à recevoir les extensions Chrome, mais pas encore celles de Microsoft, notamment la fameuse « Onenote Web Clipper ». Dommage.

José Camarena pour EspacePlus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

X