Le Surface Hub 2 de Microsoft destiné aux entreprises du futur

La vision du futur de Microsoft arrive

Microsoft dévoile sa nouvelle génération de géants destines aux salles de conférence ; le Surface Hub 2.  Beaucoup plus grand, de meilleure résolution et plus léger que sa version première, le Surface Hub, la dernière perle du géant offrira, de plus un écran, non seulement tactile aussi, mais rotatif jusqu’à un affichage en mode portrait.

Microsoft reste encore assez vague sur l’ensemble des possibilités intrinsèques de son Surface Hub 2, notamment en ce qui concerne le prix qui, en tout état de cause, devrait être considérable ; tout ce que l’on sait c’est qu’il sera disponible dès 2019 et que la présentation de cette semaine était plus destinée à montrer aux entrepreneurs que Microsoft avait d’ores et déjà une longueur d’avance et que l’écran tactile du futur arrive.

Le SURFACE HUB 2 est à couper le souffle

Le hardware est déjà impressionnant en soi, mais Microsoft travaille à l’amélioration du logiciel qui le fait fonctionner. Toujours sur base de son Windows 10, Microsoft travaille à une version qui permettra le travail collaboratif, grâce notamment à la reconnaissance tactile ; ainsi, le software sera optimisé pour la web appli Teams de Microsoft, avec des micros de longue portée et des caméras 4K qui permettront la vidéo conférence en mode portrait, comme si vous vous teniez debout à côté de votre collègue.

Le Surface Hub 2 est pensé pour jouir d’une flexibilité et un poids tells que les employés pourront le déplacer sans problème d’un bureau à l’autre -même si Microsoft n’a pas pu dire concrètement ni le poids, ni les dimensions de l’écran.

De plus, le « tiling », comme l’appelle Microsoft, fait partie des plus qu’ils annonceront en 2019. En fait, la possibilité de proposer des contenus différents, côte-à-côte, sur le même écran. Vous pouvez d’ailleurs avoir un aperçu de ce mode de fonctionnement dans la vidéo de promotion en début d’article. A souligner que les webcam 4K seront amovibles et connectables via port USB-C, de sorte que plusieurs écrans Hub 2 pourront fonctionner les uns à côté des autres et cela que ce soit en mode affiche portrait ou paysage.

La vison du futur de Microsoft devient une rélaité

Cela fait des années déjà que Microsoft est obsédé par les écrans de projection tactiles, mais avec ce nouvel Surface Hub 2 ils sembvlent être arrivés à fusionner plusieurs de leurs rêves en un seul produit. Il est plus qu’évident que Microsoft se retrouve en tête de ce marché aussi, loin devant l’écran Jamboard de Google, sorti l’année dernière, avec, en plus, toutes les possibilités qu’offrent les applications de la Suite Office

Pour ce qui est du prix, tout porte à croire que nous assisterons à une lutte de prix revus à la baisse, dans une optique commerciale aggressive destinée à contrer l’écran Google qui, lui, s’est déjà vendu à plus de 5000 exemplaires dans 25 pays. De son côté, Microsoft a vendu quelque 100 exemplaires de son Surface Hub. Alors, en simplifiant la réalisation d’un écran plus léger et plus performant, les prix pourront s’adapter en plus de répondre à une demande réelle de la part des clients d’entreprise ; à noter que l’usine US où se fabriquaient les Surface Hub a fermé l’année dernière, visiblement afin de réduire les coûts de production du nouveau au départ d’un endroit autre de la géographie mondiale.

Certains consommateurs du secteur commerce auront la primauté et pourront, avant qu’il soit officiellement mis en vente en 2019, tester la version finale du Surface Hub 2.

Traduit par José Camarena pour EspacePlus, au départ de l’article de Tom Warren, paru dans TheVerge.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

X